21 de December de 1844 - Tormenta e inundación (257)

ESPAGNE. — On écrit de Barcelone, le 23 décembre:

«Une tempête terrible a éclaté sur la ville de Barcelone dans la soirée du 21 de ce mois; elle a eu les plus affreux résultats: des quartiers ont été entièrement inondés, et plusieurs personnes n’ont dû la vie qu’au zèle déployé par M. le martial de camp Fulgosio, chef politique de Barcelone, et à la garde civique. Les jardins qui séparent Barcelone de Montjuich ont été couverts de plusieurs mètres d’eau, et on a eu la plus grande peine à sauver, au milieu de la nuit, les habitans de San-Beltran de cette subite inondation. Tous les pans de fortifications qui avoient été minés lors de l’insurrection de l’année dernière, et qui n’avoient pas encore été réparés, se sont écroulés avec fracas, laissant la place de Barcelone complétement démantelée. On évalue à plusieurs centaines de mille francs les pertes éprouvées par les propriétaires et par les marchands dont les boutiques ont été envahies.

«Pendant que cet ouragan duroit encore, le brick français la Marianne, capitaine Hervis, s’est présenté à l’entrée du port; mais, habilement piloté, il a pu jeter ancre sans la moindre avarie.

«Un brick norvégien qui le suivoit de près n’a pas été aussi heureux, et est allé se perdre à l’embouchure du Llobregat.

«Cette tempête a mis fin aux froids excessifs qui duroient depuis que toute la campagne de Barcelone avoit été couverte de neige.»

L'ami de la religion

450.000 palabras sin publicidad ni subvención

Noticias por e-mail

Noticias en Twitter una vez al día

Tags y explicaciónes

Parecido

RSS feed

Almanaque creado por El Organillero-Cantante, antiguamente de Barcelona
© 2007-2019 · Etenim mihi multa vetustas scire dedit - Ovidio, Las metamorfosis